Projet MENARA

1. Qu’est- ce que c’est MENARA?

MENARA est « L’Observatoire pour les migrations et  la promotion du dialogue interculturel » lancé par la Fondation Trois Cultures de la Méditerranée et financée au 75 % par des fonds FEDER dans le cadre du programme opérationnel Espagne- Frontières Étrangers (POCTEFEX).

Le mot MENARA vient de l’arabe hispanique almanara et ceci de l’arabe classique manārah  ‘endroit où il y a de la lumière ‘, ‘phare’. Cette image fait référence à l’idée sur laquelle gire  l’Observatoire Transfrontalier pour les Migrations et la Promotion du Dialogue Interculturel, c’est-à-dire,« éclairer » la connaissance de la réalité des migrations dans une perspective multisectorielle, à travers de contacts entre experts, de l’expression photographique, de la parole et de l’image. Grâce à une approche dynamique et participative, le Centre de documentation et de ressources vise à devenir un « conteneur de connaissances » pour  tous ceux qui veulent en savoir plus sur ce grand défi social du XXIe siècle: les migrations.

2. Pourquoi le projet MENARA?

MENARA vient de la nécessité d’approfondir sur la compréhension de la dynamique de la migration Maroc-Andalousie, comme un moyen pour créer des espaces de dialogue et de coexistence. Il vise également à mettre en valeur la diversité culturelle comme un moyen d’éliminer les préjugés et les stéréotypes associés à l’immigration marocaine et qui peuvent nuire la coexistence

3. Quels sont les objectifs du projet?

MENARA est un projet qui vise à la transformation sociale. Pour ce faire, nous cherchons à atteindre quatre objectifs:

 

1.        La création des réseaux et des structures de coopération.

2.        L’amélioration des connaissances sur les circonstances dans lesquelles  se produit la migration entre le nord du Maroc et le sud de l’Espagne.

3.        La promotion de l’intégration sociale des immigrants.

4.        La création d’espaces de participation entre la population immigrante et la population résidente.

4. Quelles actions seront développées tout au long du projet?

MENARA est  structuré sur la base de quatre thèmes axiaux sur lesquels se déroulent des différentes activités:

 

I. RECHERCHE

Trois recherches  seront mises en marche  portant sur les aspects suivants:

 

  • Déterminer l’origine, l’évolution et la caractérisation des principaux flux migratoires entre les provinces du nord du Maroc et l’Andalousie.
  • Analyser  les stratégies de socialisation de la population marocaine en Andalousie.
  • Procéder à une analyse qualitative et quantitative des principaux projets de co-développement réalisés  dans le territoire marocain par les associations marocaines d’Andalousie.

II. CENTRE DE DOCUMENTATION ET DE RESSOURCES

http://www.proyectomenara.org

III. ATELIERS TRANSFRONTALIERS

L’observatoire comprend  aussi la conception et  le développement d’un plan de formation pour la gestion de la diversité et du co-développement sur ​​les sujets suivants:

 

1.        L’intégration, la citoyenneté et la participation politique.

2.        Gestion de la diversité dans l’entreprise.

3.        La gestion urbaine: un outil d’intégration sociale.

4.        Médias et immigration: de nouvelles façons de gérer la diversité.

5.        Le développement durable et la diversité culturelle.

6.        Le renforcement du rôle des femmes immigrées.

7.        La gestion de la diversité.

8.        Chances de co-développement  entre l’Andalousie et le nord du Maroc.

 

IV. PROGRAMME DE SENSIBILISATION

1. l’Organisation de deux expositions:

 

  • La première exposition, sera consacrée à mettre en évidence les éléments les plus positifs du Maroc contemporain: sa société, son dynamisme économique, son activité, technologique, etc.
  • La seconde sera consacré à mettre en évidence les coutumes et la façon de vie de la communauté marocaine résidant  en Andalousie.

 

2.        Organisation de  cycles de cinéma marocain itinérant par les principales villes andalouses.

 

3.        Organisation des clubs de lecture avec des auteurs marocains ou bien que les œuvres  s’adressent  à la réalité sociale marocaine.

5. Qui sont les beneficiaires de nos actions?

Les bénéficiaires et le publique de  MENARA est très vaste. Spécialistes, public général qui demande information sur la migration Maroc-Andalousie, ou bien un public qui a son première approche à la réalité marocaine, soit à travers du cinéma, de la littérature ou des expositions photographiques.

6. Quels sont les institutions associés et impliqués dans le développement des actions du projet?

  • Ministère Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger.
  • Université Abdelmalek Essaïdi.
  • Instituto Cervantes de Tanger.
  • Instituto Cervantes de Tétouan.
  • Le Centre d’études andalouses.
  • La Chaise Interculturelle de l’Université de Cordoba.
  • Aula del Estrecho. Université de Cadix.
  • La Fondation deux rives d’Algeciras.
  • Le Centre Andalou de Photographie.
  • La Fondation Euro-arabe des Hautes Etudes.