VIIIème Atelier Transfrontalier « Les réalités, défis et opportunités du co-développement pour l’Espagne et le Maroc »

De à
De à
FUNDACIÓN TRES CULTURAS DEL MEDITERRÁNEO Pabellón Hassan II C/ Max Planck, 2, Isla de La Cartuja. E 41092- Sevilla Telefono: 954 08 80 30
VIII_Taller_IMAGEN DESTACADA_Fr

La Fondation Trois Cultures de la Méditerranée et le Ministère Chargé des Marocains résidents à l’Étranger, organisent le 3 et 4 décembre 2013 le VIIIème Atelier Transfrontalier du projet MENARA, intitulé « Les réalités, défis et opportunités du co-développement pour l’Espagne et le Maroc »

 

L’Espagne et le Maroc ont, aujourd’hui plus que jamais, plusieurs défis qui méritent d’être étudiés et débattus afin de concevoir des réponses communes. Au-delà du contexte géopolitique partagé, les intérêts économiques et les circulations migratoires sont des questions hautement prioritaires susceptibles de renforcer la coopération hispano-marocaine.

 

Les migrants marocains en Espagne constituent la deuxième communauté la plus représentée dans le pays. En même temps qu’elle a des besoins pour son établissement et son intégration, cette communauté développe de nombreuses pratiques à niveau transnational puisqu’elle garde des liens avec l’origine et entre en contact avec la famille et les amis dans d’autres pays. En vue de sa mobilité, ses connaissances et les dynamiques qu’elle promeut, la communauté marocaine en Espagne est un acteur fondamental dans la configuration de nouvelles stratégies de coopération bilatérale et décentralisée comme c’est le cas du co-développement.

 

Étant donné l’absence d’une définition concrète et le manque d’initiatives qui mettent l’accent sur les multiples facettes de ce terme, on continue à trouver des usages inappropriés et des approches qui ne prennent pas en considération les avantages exceptionnels que les immigrés apportent à leurs pays d’accueil et d’origine. Le discours institutionnel conçoit habituellement le co-développement comme une forme de coopération orientée à promouvoir le développement pour restreindre et prévenir les flux migratoires dans certaines régions, ce qui réduit le concept de sorte à ne pas inclure les nombreuses initiatives, pratiques et analytiques, menées par la société civile et le monde académique pour essayer d’avancer dans la définition et l’usage de ce concept généralement controversé.

 

L’objectif de ce séminaire est, justement, de mettre en avant les différentes acceptions théoriques et pratiques qui se construisent autour du co-développement. Cet exercice s’applique au contexte général politique, migratoire et de coopération hispano-marocaine, avec un accent particulier sur les initiatives de co-développement réalisées dans l’espace transfrontalier Andalousie-Nord du Maroc. Découvrir des réalités, analyser des défis et identifier des opportunités, telle sera la tâche des experts qui prendront part à cette rencontre à Séville le 3 et 4 décembre au siège de la Fondation Trois Cultures, favorisant une fois de plus un espace privilégié pour le débat et l’échange d’idées entre les deux rives.

 

Pour vous inscrire à l’atélier clickez ici

 

Vous pouvez télécharger l’invitation ici.

 

Vous pouvez télécharger le programme de l’atelier ici.