“Les andalous au Maroc, les marocains en Andalousie” José Chamizo de la Rubia.

destacada_post_chamizo

Nous continuons avec notre troisième table ronde « Visions du voisinage » de notre premier atelier transfrontalier ” Intégration, Citoyenneté et Participation Politique” qui s’est tenue à Cadix le 18 et 19 Avril 2012.

 

Dans ce cas, José Chamizo de la Rubia, le Défenseur du Peuple Andalou, a parlé des problèmes auxquels les Andalous se trouvent au Maroc et les marocains qui habitent en Andalousie.

 

 

Quels sont les principaux problèmes de la communauté immigrante qui arrivent au Bureau du Défenseur du Peuple Andalou?

Principalement, ils nous arrivent des questions concernant la documentation et les questions humanitaires. Par exemple, les gens tombent malades et veulent que leur famille vienne à leur prendre soin.

 

¿Los migrantes marroquíes plantean una problemática distinta a la del resto de nacionalidades? 

No especialmente pero sí son el colectivo que va con más asiduidad. Ahora también hay una gran afluencia de subsaharianos.

 

Est-ce que le racisme et la xénophobie augmente en Espagne et en Andalousie?

Oui, mais en petits groupes. Et il y a aussi un sentiment diffus et erroné que les immigrants prennent des emplois que les gens du pays pourraient avoir et ce n’est pas vrai.

 

Quels sont les problèmes des citoyens espagnols au Maroc qui arrivent au bureau du Défenseur du Peuple Andalou?

La plupart sont des problèmes des détenus dans les prisons marocaines pour trafic de drogue. Mais l’aide ne peut être accordée que lorsqu’il ya un jugement final pour pouvoir être déplacés dans des prisons espagnoles.